topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

2014.02.28

DECLARATION DE YAKO: ENJEUX ET PERSPECTIVES JUIN 2013

Au cours de la période 2000-2010, les priorités de la politique de développement du Burkina Faso ont été centrées sur l’amélioration de l’accès des pauvres aux services sociaux de base, à travers la mise en oeuvre du Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté (CSLP).

Cette mise en oeuvre s’est traduite au niveau sectoriel par la formulation et l’application des politiques sectorielles. Ainsi, la Politique nationale d’action sociale (PNAS) adoptée en 2007 se fixe comme objectif général « d’assurer la promotion et la protection des groupes spécifiques et marginalisés et de créer les conditions favorables à une consolidation de la solidarité au sein des populations

 

Diapo DECLARATION DE YAKO VF.pdf TELECHARGEMENT

17:35 Écrit par LE TRAVAILLEUR SOCIAL dans MASSN/BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

PLAN DE REPONSE STRATEGIQUE 2014-2016 Burkina Faso

Bref rappel du contexte

Le Burkina Faso est un pays sahélien enclavé d’une superficie de 274 000 km² divisée en 13 régions administratives et une population projetée à 17.3 millions d’habitants en 2013 (dont 72.1% vivant en milieu rural), avec une croissance démographique de 3.1%.

Sur le plan socioéconomique, le Burkina Faso a enregistré une croissance de 5% en moyenne par an au cours de la dernière décennie, atteignant environ 7% depuis 2010. Le PIB par tête a évolué dans le même sens avec un rythme moins soutenu de 2.3% en moyenne. La structure de l’économie montre une dominance du secteur tertiaire qui contribue à environ 44% à la formation de la valeur ajouté. La contribution moyenne des secteurs primaire et secondaire est respectivement de 30% et 22%.

 

Des résultats encourageants ont été obtenus dans la mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). C’est le cas de l’accès à l’éducation où les indicateurs d’accès ont enregistré de nets progrès entre 2000 et 2012: Sur cette période, le taux brut de scolarisation au primaire est passé de 40% à 81.3%, le taux net de scolarisation au primaire est passé de 30.9% à 63.2%; le taux d’achèvement au primaire est passé de 27.4% à 59.5% sur la même période. C’est également le cas de la lutte contre le VIH/SIDA où le taux de prévalence de la maladie est passé de 7.17% en 1997 (ONU/SIDA) à environ 1% en 2010 (EDS 2010) grâce aux actions soutenues de sensibilisation pour la prévention et la prise en charge. C’est enfin le cas de l’accès à l’eau potable où les actions conjuguées ont permis de porter le taux d’accès à l’eau potable de 18.3% en 1993 à 70% en 2010.SRP_2014-2016_Burkina_Faso_FR.docx TELECHARGEMENT

16:46 Écrit par LE TRAVAILLEUR SOCIAL dans PROTECTION SOCIALE ET SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

2013.07.19

CONFERENCE SUR LES DROITS DE L'ENFANT

Au Burkina Faso, la situation des  enfants à l’instar des pays en développement  est marquée par des difficultés qui 

handicapent sérieusement leur santé, leur épanouissement 

et leur avenir. La persistance des pesanteurs 

socioculturelles à travers de nombreuses pratiques néfastes 

et discriminatoires auxquelles s’ajoutent le nombre élev é 

des OEV sont des facteurs défavorisant à la réalisation de 

l’être enfant. C’est donc une situation préoccupante pour 

tous les acteurs Ayant en charge la question de la 

promotion des droits de l’enfant. 

CONFERENCE: Mr HAMADOU YONABA

                          administrateur des affaires sociales

conférence sur les droits de l'enfant.pdf 

    TELECHARGEMENT

17:10 Écrit par LE TRAVAILLEUR SOCIAL dans PROMOTION ET PROTECTION DE L'ENFANT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

2013.07.18

COMMUNICATION SUR L'ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE DU PROJET PERSONNALISE DANS LES ETABLISSEMENTS PENITENTIAIRES. A L'INTENTION DES TS AFFECTES

 

                              Définition du projet individuel

Le terme projet signifie selon le dictionnaire « ce que l’on a l’intention de faire ». C’est donc ce par quoi l’homme tend à modifier le monde ou lui -même dans un sens donné.Mais, certains auteurs proposent des pistes de définition intéressantes pour nous.J.P .  Boutinet (1993):  Un ensemble structuré d'objectifs et de moyens débouchant sur une réalisation  concrète.


NB: une fois telecharger decompresser avec winrar ou zip


   Présenté par  TIEMTORE Dieudonné 

Psychologue/inspecteur d’éducation spécialisée,

Kaya le 6 juin 2013                              

     TELECHARGEMENT 

Communication sur PI Kaya.rarRAR

12:39 Écrit par LE TRAVAILLEUR SOCIAL dans EDUCATION SPECIALISEE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

2013.03.03

Le rôle des DRASSN, des dpassnet des points focaux dans les procédures de placement et d’adoption

Chaque jour des enfants naissent,vivent et grandissent à travers le Burkina-la plupart au sein d’un couple qui les a désirés.Ensemble,ils forment une famille enracinée porteuse de projets d’avenir

Rôle des DRASSN.pdf

09:27 Écrit par LE TRAVAILLEUR SOCIAL dans PROMOTION ET PROTECTION DE L'ENFANT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

2013.03.02

RAPPORT GENERAL DU COMITE TECHNIQUE INTERMINISTERIEL DE REFLEXIONS SUR LE TRANSFERT DU PRESCOLAIRE ET DU POSTPRIMAIRE AU MENA.

 

 

I/ CONTEXTE ET JUSTIFICATION

 

La réforme du système éducatif s’inscrit dans le cadre global de la volonté du Burkina Faso à se doter d’un système fiable et efficace devant lui permettre d’assurer aux jeunes générations une éducation qui les rende aptes à participer pleinement au développement économique, social et culturel de la nation.

Rapport général du transfert version présenteé en plénières.pdf


09:05 Écrit par LE TRAVAILLEUR SOCIAL dans PROMOTION ET PROTECTION DE L'ENFANT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

2013.01.10

PLAN D’ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE L’EXCLUSION SOCIALE DES PERSONNES ACCUSEES DE SORCELLERIE 2012 - 2016

La mission du ministère de l’action sociale et de la solidarité nationale est de lever les goulots d’étranglement qui entravent la participation des populations en général, et en particulier des groupes vulnérables, au processus de développement.

Pour accomplir cette mission, en plus du renforcement des capacités des cibles, il convient de réaliser des actions pour promouvoir l’abandon des pratiques traditionnelles néfastes dont l’exclusion sociale des personnes accusées de sorcellerie.

Cette pratique culturelle sévit avec acuité dans les sociétés à organisation centralisée, notamment le plateau mossi,  et  a pour principales victimes les femmes âgées démunies qui sont maltraitées et subissent de nombreux préjudices moraux.

 PAN_Exclusion Sociale consolidé_version du 25022012.docTELECHARGEMENT

04:42 Écrit par LE TRAVAILLEUR SOCIAL dans PROTECTION SOCIALE ET SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

2012.12.15

MANUEL DE PRISE EN CHARGE PSYCHO SOCIALE ET JURIDIQUE DES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES

Le présent manuel de traitement des cas de violence à l’égard des femmes a été élaboré dans le cadre du programme pilote de riposte contre les violences à l’égard des femmes. Ce programme a été initié par le réseau inter agence sur les femmes et l’égalité des sexes (IANWGE) avec l’appui technique de la task force du système des Nations Unies au Burkina Faso sur les violences à l’égard des femmes, le programme pilote concerne dix pays dont le Burkina Faso.

Sa mise en œuvre  a été précédée d’une étude de base qui a fait ressortir, entre autres difficultés, celle liée au traitement judiciaire des cas de violences référés ainsi que l’inexistence de pratiques harmonisées pour le traitement de ce type de dossiers. En conséquence, ce manuel répondra, un temps soit peu, à cette lacune pour une plus grande efficacité dans la prise en charge et/ou la répression des violences à l’égard des femmes et des filles (VEF)


MANUEL DE TRAITEMENT DES CAS DES VEF AMENDEMENT THIENI.pdft Telechargement

12:54 Écrit par LE TRAVAILLEUR SOCIAL dans PROMOTION ET PROTECTION DE LA FAMILLE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

FORUM NATIONAL DES PERSONNES AGEES( Rapport introductif)

Considérée comme facteur de développement, la gouvernance exige la concertation, la coopération et le partenariat entre tous les acteurs du développement. Cette exigence justifie, entre autres, sa prise en compte comme axe transversal dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCADD). L’organisation de concertations entre le Chef de l’Etat et différentes couches sociales du Burkina Faso participe de cette volonté de consolider les bases de la démocratie. Cette dynamique de concertation doit être élargie aux personnes âgées. Dépositaires de la sagesse et des valeurs socioculturelles de paix et de solidarité, les personnes âgées connaissent une augmentation significative de leurs effectifs absolus. Les résultats des différents recensements généraux de la population et de l’habitation réalisés par l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD) sont particulièrement illustratifs de cette croissance des effectifs absolus des personnes âgées. Selon ces sources, la population de 60 ans et plus est passée de 582 060 individus en 1996 à 712 573 individus en 2006. En 2012, elle est estimée à 761 173 et les projections indiquent un effectif de 944 900 individus en 2020. Si la proportion des personnes âgées dans la population totale demeure encore relativement faible (5,1% en 2006 et 4,5% en 2012), il reste que l’augmentation des effectifs absolus des personnes de plus de 60 ans conjuguée aux mutations socioculturelles et économiques en cours pose de nombreux défis, notamment en termes de prise en charge sanitaire, de protection sociale, d’accès aux loisirs, etc

rapport introductif finalis+-« .pdf telechargement

12:45 Écrit par LE TRAVAILLEUR SOCIAL dans PROTECTION SOCIALE ET SOLIDARITE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

2012.11.19

CODE MINIER AU BURKINA fASO

Article 1 : La présente loi portant code minier au Burkina Faso a pour objet de promouvoir les
investissements dans le secteur minier au Burkina Faso. Il vise à favoriser et à encourager la
recherche et l’exploitation des ressources minérales nécessaires au développement économique et
social du Burkina Faso.

CODE MINIER AU BF pdf.pdfTELECHARGEMENT

15:21 Écrit par LE TRAVAILLEUR SOCIAL dans MASSN/BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |