topblog Ivoire blogs

2015.02.11

Prise en charge des personnes âgées : un centre pour s’occuper des papys et mamys à Bobo-Dioulasso

Prise en charge des personnes âgées

 

Un centre pour s’occuper des papys et mamys à Bobo-Dioulasso

 

En séjour à Bobo-Dioulasso le 23 janvier 2014, la ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, Nicole Angeline Zan/Yélémou a visité le Centre d’accueil, d’écoute et de soins pour personnes âgées(CAES). Sis au secteur 6 et plus précisément au quartier Kuinima Koura, ce centre spécialisé dans la prise en charge des personnes du troisième âge, accueille près d’une centaine de vieillards par jour.

prise-en-charge-des-personnes-agees-un-centre-pour-s-occuper-des-papys-et-mamys-a-bobo-dioulasso-_54ca2d76931c8_l220_h230.JPG

 

Le Centre d’accueil, d’écoute et de soins pour personnes âgées sis au secteur 6 de Bobo-Dioulasso (Kuinima Kura) comprend une infirmerie, un cabinet d’analyse, un dépôt pharmaceutique, une salle de rééducation. Il est spécialisé dans la prise en charge médicale et sociale des personnes âgées. En plus de Kuinima Koura, le CAES possède deux autres centres d’accueil et d’écoute aux secteurs 2 et 24 de la ville de Sya. Le premier a ouvert ses portes en 2001 sous l’initiative de deux expatriés qui avaient constaté le manque de ce genre d’infrastructure à Bobo-Dioulasso. Après quelques années de fonctionnement, il a été confié à un Burkinabé qui a développé des initiatives pour le rendre autonome, et ouvrir les deux autres grâce à des partenaires. En 2014, les trois centres ont reçu 33264 patients, soit 92 malades par jour. Ce sont 40 employés qui, chaque jour, sont aux petits soins pour les personnes âgées de Bobo-Dioulasso et ses environs. La ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale a visité ce centre afin d’encourager leurs promoteurs. Sa coordonnatrice, Lucie Bationo a exprimé sa reconnaissance à Mme la ministre pour l’intérêt qu’elle porte aux personnes du troisième âge. Elle a saisi l’occasion pour soumettre des doléances au chef de département de l’Action sociale et de la Solidarité nationale. Celles-ci portent sur la construction de la clôture du centre de Kuinima Kura, l’équipement des bureaux et une subvention de l’Etat pour faire face aux charges liées au fonctionnement dudit centre. La coordinatrice a également souhaité avoir du personnel soignant et des formations en gériatrie pour mieux s’occuper des malades. Youssouf Traoré, président du comité des sages pour la défense des personnes âgées, une association regroupant les pensionnaires du CAES, a ajouté aux doléances, la dotation en couvertures et en vivres pour les personnes âgées démunies, et la prise en charge médicale des cas sociaux en milieu hospitalier. La ministre de l’Action sociale a, à l’issue de sa visite, promis d’aider dans la mesure du possible le CAES, l’un de rares centres au Burkina Faso consacré uniquement à la santé des personnes âgées.

Adaman DRABO

 

AGENCE D'INFORMATION DU BURKINA

11:01 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.