topblog Ivoire blogs

2015.02.12

Infographie : Quand des enfants font des enfants !

          La question de la sexualité est un sujet tabou au Burkina. Résultat, les jeunes s’informent comme ils peuvent avec les risques que cela implique : maladies sexuellement transmissibles, grossesses précoces, avortements clandestins, etc. L’âge de la première naissance peut avoir des conséquences sur la vie des mères et des enfants surtout lorsqu’elle est très jeune (moins de 20 ans). Aussi, l’entrée précoce des filles dans la vie féconde réduit considérablement leurs opportunités scolaires. Pourtant à 17 ans déjà, 36% des filles ont déjà eu un enfant selon une étude publiée par l’INSD en 2012.

arton63216.jpg

De nombreuses associations et ONG travaillent sur le terrain à sensibiliser les jeunes sur la santé de la reproduction. Mais depuis 2003, l’âge moyen de la première naissance au Burkina n’a quasiment pas évolué (20.4 en 2003 et 20.5 en 2012). Où se situe donc le problème : la cible, le message ou encore la manière de transmettre le message ?

Quand des "enfants" font des enfants!

L'étude a porté sur un échantillon de 17087 femmes dans les 13 régions du Burkina. Les femmes de la région du centre ont l'âge moyen le plus élevé pour leur premier enfant (21.1 ans) alors que celles de la région de l'est (18.4 ans) et du sahel (18.7 ans) ont l'âge le plus bas. Cela peut s'expliquer par plusieurs facteurs tels que les mariages précoces et la non scolarisation des filles.

Grossesse et fécondité des adolescentes

Le problème des grossesses précoces demeurent car sur un total de 672 filles de 17 ans enquêtées, 36% d'entre elles ont déjà eu un enfant vivant. comme l'indique le graphique. les filles du milieu rural et celles non instruites sont le plus susceptibles d'avoir leurs enfants très jeunes. Les associations et autres organismes oeuvrant dans le domaine de la santé de la reproduction des jeunes devraient revoir la cible de leur sensibilisation

Qu'en est-il de l'utilisation des méthodes contraceptives?

93% des jeunes filles de 15 à 19 ans n'utilisent pas de méthode de contraception pourtant 49% d'entre elles ont déjà eu un rapport sexuel. Cela explique le fort taux de grossesses précoces

le taux de prévalence d'utilisation des méthodes contraceptives en milieu rural est passé de 5% en 2003 à 11% en 2010

SOURCE LEFASOET

 suivre ce lien pour l'article en entier:   http://www.lefaso.net/spip.php?article63216

12:11 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.