topblog Ivoire blogs

2015.02.16

Plus de 900 millions de FCFA de la Suisse pour soutenir la politique genre au Burkina

Burkina-Suisse-Convention

Plus de  900 millions de FCFA de la Suisse pour soutenir  la politique  genre au Burkina  


Ouagadougou, 13 fév. 2015(AIB)- La Suisse a accordé jeudi, une subvention  de plus de  900 millions de FCFA au Burkina Faso pour la mise en œuvre de sa  Politique nationale Genre, a-constaté l’AIB.

plus-de-900-millions-de-fcfa-de-la-suisse-pour-soutenir-la-politique-genre-au-burkina-_54dd.png

Ce financement sous forme de subvention d’un montant total  de neuf cent quarante quatre millions   (944 000 000) de francs CFA  vise à renforcer le Plan d’action Opérationnel  de  la  Politique Nationale  Genre (PAO/PNG).

 « Le présent accord a pour objet de définir les engagements de la partie burkinabè et celle de la  Suisse ainsi que les modalités de la contribution de la Suisse à la mise en œuvre de la politique nationale genre (PNG) au cours de la période (2014-2017) » a  déclaré le directeur de la Coopération Suisse au Burkina Jean-Bernard Dubois.

Cette subvention du gouvernement Suisse devrait notamment «  renforcer la prise en compte transversale de la
problématique genre dans les politiques et programmes publics en fournissant des ressources au ministère de la Promotion de la Femme et du Genre  pour réaliser des actions auprès des différents acteurs de développement ».

« Ensuite  des ressources seront allouées aux organisations de la société civile à travers le Fond Commun Genre institué par les partenaires pour soutenir les initiatives et les actions de réduction des inégalités hommes femmes »a-t-il précisé.

Cet apport   selon lui va également renforcer la prise en compte du genre au niveau des programmes prioritaires soutenus par la Coopération  suisse au Burkina.

«  Il s’agit de travailler à réduire les inégalités entre les hommes et les femmes dans les secteurs de l’éducation et la formation professionnelle, dans l’agriculture et la sécurité alimentaire(…) a-t-il souligné.

La ministre de la Promotion de la Femme et du Genre Bibiane Ouédraogo  s’est dite  « très réconfortée » à travers
cette signature qui selon elle, va contribuer à réaliser d’énormes activités dont l’impact permettra d’assurer une participation des femmes au processus du développement durable. 

  « Mon département veillera à renforcer la synergie d’actions avec les différents acteurs et actrices de mise œuvre de la politique nationale genre dans le cadre de l’exécution du présent accord», a-t-elle rassuré.

Agence d’information du Burkina

als/

09:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.