topblog Ivoire blogs

2015.03.11

Conditions de vie en milieu carcéral du Nord : la direction des droits humains réconforte les détenus

 

La direction des droits humains réconforte les détenus

Ouahigouya, (AIB)- Soucieux des conditions de vie et de détention des prisonniers, les responsables de la direction régionale en charge des droits humains du Nord ont fait le tour des bagnes de la région pour un constat. Ils ont fait le bilan de leur randonnée, le 26 février 2015 à Ouahigouya.

conditions-de-vie-en-milieu-carceral-du-nord-la-direction-des-droits-humains-reconforte-les-detenus_54ff1853ab557_l220_h230.jpg

 

S'imprégner des conditions de vie et de détention des pensionnaires des geôles et y apporter un appui moral et matériel, tel a été l'objectif général qui a guidé les responsables des droits humains du Nord dans leur projet. Convaincus que la vie en milieu carcéral est toujours malaisée, ils ont décidé de faire la ronde des quatre provinces de la région en vue de constater de visu l'état dans lequel les prisonniers sont gardés. Cette démarche, à les entendre, entre en droite ligne des objectifs de promotion et de protection des droits de la personne humaine poursuivis par leur direction. Ainsi, le périple les a conduits en fin décembre 2014 et en fin janvier 2015 dans dix lieux de détention dont les Maisons d'arrêt et de correction (MAC) de Yako et de Ouahigouya. En outre, les brigades de gendarmerie et les commissariats de police des quatre chefs-lieux de province ont été inspectés par les techniciens des droits humains. La visite a consisté, selon le responsable de l'activité, Sidiki Nacanabo, à s'entretenir avec les détenus ainsi que le personnel des lieux autour de leurs préoccupations et à leur apporter du soutien moral, à travers des conseils, et matériel, notamment des vivres. A ce qu'il dit, exceptées les deux maisons d'arrêt et de correction, aucune personne gardée à vue n'a été trouvée chez les pandores et les flics. Même si dans l'ensemble, les visiteurs ont jugé acceptables les conditions de détention des pensionnaires des deux MAC, il n'en demeure pas moins que des efforts restent à faire. Entre autres fausses notes, M. Nacanabo a relevé des cas de malades en manque de soins adéquats, l'absence d'hygiène dans certaines cellules, le manque de mur d'enceinte à la MAC de YaKo et de véhicule pour le transport des détenus à Ouahigouya. Toutefois, les visiteurs ont tenu à réconforter les prisonniers en leur prodiguant des conseils fort utiles pour le reste de leur séjour et leur réinsertion future dans la vie sociale. Quant aux différents personnels des lieux de détention, ils ont reçu le même message d'encouragement et ont eu un petit cours de recyclage sur les droits et devoirs des détenus. Revigorés par cette visite, les hôtes ont, à en croire les organisateurs, loué la démarche et souhaité que de telles initiatives soient renouvelées. C'est pourquoi, les visiteurs ont estimé avoir atteint leurs objectifs. ‹‹ Nous avons été bien accueillis partout où nous sommes passés ››, s'est réjoui M. Nacanabo. En vue de garantir aux prisonniers un séjour en toute quiétude dans les geôles du Nord, les organisateurs de la visite ont recommandé aux plus hautes autorités du Burkina une clôture pour la MAC de Yako, un véhicule de transport pour les détenus de la MAC de Ouahigouya, la fourniture substantielle des prisons en produits médicaux, etc.

 

Mady KABRE

05:38 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.