topblog Ivoire blogs

2016.09.09

La Première Dame pour la promotion de la médecine nucléaire

La Première Dame pour la promotion de la médecine nucléaire

© DR / Autre Presse
       La Première Dame pour la promotion de la médecine nucléaire
 
L’épouse du Président du Faso, Madame Sika KABORE a présidé le jeudi 8 septembre 2016, la cérémonie d’ouverture des premières Journées de la médecine nucléaire sur le thème : « Place de la médecine nucléaire dans l’univers diagnostic au Burkina Faso ».

Organisées par le service de la médecine nucléaire du Centre hospitalier universitaire Yalgado OUEDRAOGO (CHU-YO) de Ouagadougou, sous l’égide de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), ces premières Journées de la médecine nucléaire permettront de faire le point des activités menées depuis la mise en route du service de la médecine nucléaire au Burkina Faso en 2012. Elles visent également à faire le point de l’accompagnement des différents partenaires, à voir les perspectives de promotion de cette spécialité et à l’utilisation de la médecine nucléaire dans la lutte contre les pathologies cancéreuses.

« L’engagement de la Première Dame dans le domaine de la santé est connu et à travers son association KIMI, elle a toujours œuvré pour le bien-être des populations, en particulier, dans la lutte contre les cancers chez la femme », a dit Monsieur Robert Bibia SANGARE, Directeur général du CHU-YO de Ouagadougou.

« La médecine nucléaire constitue un maillon important dans le diagnostic précoce et dans le suivi des pathologies cancéreuses. Que ces premières Journées puissent se tenir au Burkina Faso est vraiment très appréciable dans la mesure où l’AIEA est à nos côtés pour former nos prestataires à l’utilisation et à la manipulation d’un certain nombre de matériels au sein de l’unité de la médecine nucléaire. Aujourd’hui le cancer tue énormément car le diagnostic ne se fait pas à temps et une part très importante de notre budget est consacrée aux évacuations sanitaires », a confié Madame Sika KABORE à l’issue de la cérémonie.

« L’unité de la médecine nucléaire existe déjà, a-t-elle ajouté, mais le renforcement des capacités en personnels et en matériels de pointe va permettre de mieux appréhender la lutte contre le cancer et faire de telle sorte que le plus grand nombre de Burkinabè notamment les plus démunis puissent profiter du diagnostic et du suivi des lésions cancéreuses ».

L’épouse du chef de l’Etat s’est félicitée de la tenue de ces Journées. Elle a souhaité que des recommandations fortes soient formulées au terme de cette rencontre, en vue d’une lutte efficace et efficiente contre les pathologies cancéreuses.

Le plan du Centre de cancérologie de Ouagadougou en construction, a été présenté à Madame Sika KABORE par les organisateurs à la fin de la cérémonie d’ouverture.
Le service de la médecine nucléaire du Centre hospitalier universitaire Yalgado OUEDRAOGO de Ouagadougou est fonctionnel depuis le 9 janvier 2012.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

18:46 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.