topblog Ivoire blogs

2016.09.11

Filets sociaux de sécurité en Afrique de l’ouest : Le RBM appuie ses pays membres

Relever les défis auxquels sont confrontés les éleveurs et les pasteurs, telle est la mission que s’est assignée le Réseau billitalmaroobé (RBM), depuis sa création en 2003 par des organisations d’éleveurs du Mali, du Burkina et du Niger. A ce titre, des mécanismes tels que le projet d’appui à la conception de modèles de filets sociaux adaptés aux réalités de l’élevage pastoral (FISOREP) a été mis en place. Un atelier de partage et d’affinements des outils et méthodes de ciblage des bénéficiaires dudit projet a été organisé ce mercredi 7 septembre 2016 à Ouagadougou.

Filets  sociaux de sécurité en Afrique de l’ouest : Le RBM appuie ses pays  membres

Au regard de l’intensification et de l’impact des aléas climatiques sur les activités des éleveurs, le Réseau billitalmaroobè, dont l’une des missions est de sécuriser l’élevage pastoral et promouvoir une gestion durable et équitable des ressources naturelles « veut contribuer au renforcement de la résilience des pasteurs et agropasteurs face au changement climatique » a indiqué Boureima Dodo, Secrétaire permanent du RBM. Il s’agit notamment de mécanismes de protection durable des troupeaux lors des périodes de crises pastorales par le biais de la réduction de la mortalité et la sauvegarde d’un noyau apte à favoriser la reconstitution du cheptel.

D’où le présent atelier qui s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui à la conception de modèles de filets sociaux adaptés aux réalités endogènes de l’élevage pastoral (FISOREP). Cette rencontre qui s’étalera sur trois jours, permettra de caractériser les ménages pastoraux vulnérables ciblés par les interventions et harmoniser les outils de ciblage (critères de vulnérabilités) qui seront utilisés. Et ce sont au total 1900 ménages du sahel qui vont bénéficier de ce programme.
Pour Boubacar Maïga, président de l’antenne RBM au Burkina, cet atelier est à saluer. En effet, l’initiative du RBM contribue à influencer la prise en compte du pastoralisme dans la détermination des stratégies et méthodes de ciblages des ménages vulnérables.

Crée en 2003, le RBM couvre à ce jour neuf pays membres (Mauritanie, Sénégal, Mali, Burkina, Bénin, Niger, Togo, Nigeria et Tchad) et compte 75 organisations membres. L’organisation s’attèle à défendre les intérêts de plus de 75 000 pasteurs et plus de 2 000 000 de bénéficiaires.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

10:11 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.