topblog Ivoire blogs

2016.09.13

Inondation au Centre Delwendé: les pensionnaires doivent quitter les lieux pour leur sécurité

Le Centre Delwendé de Tanghin à Ouagadougou a été éprouvé par les fortes pluies tombées dans la nuit du 18 au 20 juillet. Cette situation a conduit la responsable du Centre à solliciter l’aide du ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille.

Le Centre Delwendé après la pluie
Le Centre Delwendé après la pluie

C’est suite aux inondations du 1er septembre 2009 qui ont durement touché le Centre d’accueil des femmes exclues pour allégations de sorcellerie communément appelé «Delwendé de Tanghin», que le gouvernement avait décidé de la construction d’un nouveau Centre à Sakoula, localité située à quelques kilomètres de Ouagadougou, pour le relogement de ces pensionnaires. Construit sur une superficie de 4 000 m2, le nouveau Centre a vu le jour à partir des fonds mobilisés dans le cadre de l’appel à la solidarité nationale et internationale lancé après les inondations de septembre 2009 et a coûté environ 400 millions de FCFA sans équipements.

Une vue du nouveau Centre installé à Sakoula
Une vue du nouveau Centre installé à Sakoula

Depuis, le déménagement n’a pas pu se faire pour plusieurs raisons. Selon la responsable du Centre, Sœur Hortência Filipe Sizalande, il s’agit de l’absence d’électricité, d’eau potable, de mesures de sécurité, de forage avec système de pompage électrique, de croisement des dortoirs et de l’état «dégradé» de la route qui mène au site.

Le ministère de la Solidarité nationale n’est pas resté insensible à cette requête, et a réalisé des travaux complémentaires d’un coût d’environ 100 millions de F CFA. La Société nationale d’électricité  du Burkina a, en outre, construit la ligne électrique et raccordé le Centre à son réseau. Un forage positif de grande capacité équipé d’un château d’eau d’une capacité d’environ 10.000 litres a été réalisé avec le soutien de l’Unicef/Burkina. «Même si quelques difficultés sont là, c’est un forage qui, techniquement, s’il est opérationnel, peut servir tout le village de Sakoula», a estimé Mme Zongo. Malgré ces réaménagements, certaines pensionnaires du Centre refusent toujours de libérer les lieux qui sont considérés comme une zone inondable.

La responsable du Centre expliquant les raisons pour lesquelles les pensionnaires ne voulaient pas déménager
La responsable du Centre expliquant les raisons pour lesquelles les pensionnaires ne voulaient pas déménager

Certaines pensionnaires ont une autre proposition: «Qu’ils déplacent les personnes qui n’ont plus assez de force et les ramener après la saison pluvieuse. S’ils ont les moyens, on leur demande de nous aider avec un mur pour stopper l’eau. Sinon, nous ne voulons pas déménager au village». Charles Savadogo de la communauté Sant’egidio, enfoncera le clou en disant que «faire déménager les femmes de leur site de Tanghin est une deuxième forme d’exclusion parce qu’elles ont déjà été exclues une fois de chez elles».

La ministre Laure Zongo a indiqué que cette situation n'est que temporaire
La ministre Laure Zongo a indiqué que cette situation n’est que temporaire

Mais la ministre Zongo n’est pas de cet avis. «Sakoula, n’est pas un désert où on viendrait seulement trouver le Centre qui abriterait les mamans. C’est un village qui existe, qui a sa population, sa réalité. Elles ne sont pas exclues, sinon on peut dire que tout le village de Sakoula est exclu du Burkina, ce qui n’est pas le cas». Elle a aussi précisé que ce Centre n’est pas une réponse définitive, mais une réponse à la situation du moment.

La ministre Zongo a même effectué en compagnie de Mme Sizalande, une visite sur le nouveau site pour rassurer cette dernière que tout est prêt pour accueillir les pensionnaires.

En attendant l’installation d’un compteur électrique par la Sonabel, Mme Zongo a révélé qu’un groupe électrogène a été réquisitionné pour faire fonctionner le forage. L’installation du compteur est prévue pour le vendredi 22 juillet, a-t-elle dit.

Madina Belemviré

11:48 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.