topblog Ivoire blogs

2016.09.13

Protection sociale: 500 personnes âgées bénéficient de 75 millions pour créer des micro-projets

500 personnes âgées ont reçu la somme de 75 millions de francs CFA pour développer des micro-projets afin de subvenir à leurs besoins. Présidée par Laure Zongo/Hien, la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, cette activité rentre dans le cadre de la mise en œuvre du «projet de renforcement de la protection sociale au Burkina Faso».

Le présidium lors de la cérémonie officielle de remise des appuis aux 500 personnes âgées
Le présidium lors de la cérémonie officielle de remise des appuis aux 500 personnes âgées

Améliorer les conditions socioéconomiques des couches vulnérables notamment les personnes âgées démunies. C’est le but visé par cette initiative du gouvernement burkinabè à travers le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille qui a décidé d’appuyer les personnes âgées pour la création de micro-projets afin de les autonomiser économiquement. «La pauvreté au Burkina Faso est plus perceptible chez les personnes âgées qui de plus en plus éprouvent des difficultés à subvenir à leurs besoins même les plus fondamentaux. Aussi, sont-elles de plus en plus délaissées dans leurs familles. Bon nombre d’entre elles sont sans référentiel social et sont souvent victimes de pratiques d’exclusion et de marginalisation. De par le poids de l’âge, les difficultés d’ordre matériel ainsi que l’absence d’une prise en charge appropriée, leur situation se dégrade», a déploré la ministre qui, du reste, estime qu’elles méritent une attention particulière.

Laure Zongo/Hien souhaite que ces appuis puissent changer positivement la vie des bénéficiaires
Laure Zongo/Hien souhaite que ces appuis puissent changer positivement la vie des bénéficiaires

C’est dans cette optique et ce, conformément au «projet de renforcement de la protection sociale au Burkina Faso» que le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille a décidé d’appuyer financièrement des personnes âgées reparties sur toute l’étendue du territoire pour créer des micro-projets afin de subvenir à leur besoins. Ce geste, selon la ministre, vise non seulement à améliorer leurs conditions de vie à travers le renforcement de leurs capacités d’autonomisation mais aussi à renforcer l’élan de solidarité envers les plus démunis et défavorisés. Ainsi, ce sont au total cinq cent (500) personnes âgées qui ont bénéficié d’un appui financier d’un montant total de soixante-quinze millions (75 000 000) de francs CFA pour «la création de micro-projets économiques individuels». Le gouvernement, en posant ce geste, dit-elle, «a opté d’apprendre à pêcher plutôt qu’offrir de façon ponctuelle du poisson». Selon elle, ce geste est aussi une marque de confiance «renouvelée» quant à la capacité de ces personnes à contribuer au développement du pays. «C’est un défi qui vous est lancé en termes de gestion et d’exemplarité», les a-t-elle fait savoir.

Personnes âgées et autorités administratives et militaires à la cérémonie
Personnes âgées et autorités administratives et militaires à la cérémonie

D’ailleurs, elle a rassuré que les bénéficiaires seront assistés tout au long du processus et ce, pour la réussite de la mise en œuvre de leurs activités. «Faites en sorte que ces appuis puissent vous permettre de vous occuper de façon saine, d’accroître vos revenus afin de pouvoir faire face à vos besoins et à ceux de vos familles», les a-t-elle exhortés.

Une photo de famille entre bénéficiaires et officiels
Une photo de famille entre bénéficiaires et officiels

Les bénéficiaires ont salué l’acte du gouvernement qui, selon eux, est la concrétisation d’un processus déjà amorcé. «Il y a quelques mois, dans le même cadre, nous avons bénéficié d’une formation en technique de gestion financière de micro-projets, d’élevage, d’agriculture, de transformation et de commercialisation de produits agro-sylvo-patoraux. Aujourd’hui, c’est une grande joie pour nous de recevoir cet appui financier qui nous aidera à développer nos activités génératrices de revenus», se sont-ils réjouis. Tout en remerciant le gouvernement, les bénéficiaires s’engagent à faire bon usage de l’appui qu’ils viennent de recevoir. «Nous sommes comblés de la tenue de cette cérémonie car nous l’attendions avec impatience. Nous prenons l’engagement de faire bon usage des fonds qui nous sont alloués en toute conscience et au profit de nos familles respectives.»

Cheick Omar Traoré

11:55 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.