topblog Ivoire blogs

2016.09.14

CURRICULUM DE FORMATION DES MEMBRES DES COMITES DE VIGILANCE ET DE SURVEILLANCE ET DES ASSOCIATIONS /ONG SUR LA LUTTE CONTRE LA TRAITE ET LES PIRES FORMES DE TRAVAIL DES ENFANTS

            Le phénomène de la traite et du travail des enfants est une réalité au Burkina Faso. Malgré les différentes luttes engagées depuis un certain temps par les acteurs de protection et de promotion de l’enfance, le nombre de victimes ne cesse de croître.

 La traite d’enfants et les pires formes de travail comporte des conséquences incalculables sur les enfants (sociales, sanitaires, alimentaires, psychologiques et mentales, éducationnelles…), leurs familles, la communauté tout entière. Il constitue un obstacle majeur au développement.

Dans la dynamique du combat contre le phénomène, les pouvoirs publics ont ratifié et adopté des instruments juridiques témoignant de l’engagement politiques des plus hautes autorités du pays. Cet engagement est fortement appuyé par les partenaires techniques et financiers, les ONG et Associations nationales et internationales.

L’atteinte des résultats escomptés commande la définition de stratégies efficaces  de lutte et c’est ce que le Burkina  a adopté comme démarche en élaborant le plan d’action nationale de lutte contre  la traite d’enfants.

Tous les partenaires intervenant dans le domaine ont adhéré à cette démarche. C’est le cas de la coopération allemande GTZ à travers le programme Santé sexuelle VIH/SIDA, promotion des droits humains et lutte contre  la traite et les pires formes de travail des enfants (PSV/DHTE).  

Parmi les stratégies retenues, la création des CVS au niveau déconcentré (province) est déjà une réalité dans les régions de l’EST et du SUD OUEST où le  programme a appuyé leur mise en place.

Pour permettre aux membres de ces différents CVS provinciaux de mener convenablement et efficacement leurs activités, des formations ont été organisées depuis 2004 pour renforcer leurs compétences en matière de lutte contre la traite et les pires formes de travail des enfants.

Cependant force est de constater que la lutte contre traite et les pires formes de travail nécessite des actions de proximité et la contribution de tous les acteurs. C’est pourquoi le niveau département et même village seront pris en compte.

L’élaboration de ce manuel de référence a pour but de permettre aux formateurs régionaux désignés parmi les membres des CVS provinciaux de former les autres acteurs et les membres des CVS départementaux et villageois dans les deux régions sus-citées.

Il comprend cinq (5) grands modules  qui sont:

  1. les besoins fondamentaux et droits de l’enfant : ce module rappelle les besoins de l’enfant en lien avec ses droits et les principes de base de la convention relative aux droits de l’enfant. Il permet au formateur de situer la lutte contre la traite et les pires formes de travail des enfants dans le contexte de la protection des droits de l’enfant.
  1. la problématique de la traite et des pires formes de travail des enfants: cette partie donne la définition de la traite, des pires formes de travail et de l'exploitation. Tous les différents éléments qui permettent de cerner les contours du phénomène y sont traités: causes conséquences, ampleur etc.
  1. la législation: les instruments juridiques internationaux et nationaux sur la traite et le travail des enfants qui sont développer dans ce module donne un aperçu du cadre juridique de la lutte contre ce phénomène. Quelques difficultés d’application de ces normes juridiques sont signalées pour montrer aux participants qu’ils peuvent se heurter à des problèmes malgré l’existence des textes.
  1. les stratégies de lutte: dans cette partie les axes stratégiques sont abordés de même que le cadre organisationnel de la lutte contre  la traite au Burkina faso.
  1. l’IEC/CCC : permet de choisir parmi une gamme de techniques de communication interpersonnelle la mieux appropriée pour transmettre des messages adaptés en fonction des groupes cibles.

Ce manuel peut être également utilisé par tout acteur de la lutte pour le renforcement des compétences  de son public cible.

     TELECHARGEMENTcahier du participant 1.pdf

 

10:45 Publié dans PROMOTION ET PROTECTION DE L'ENFANT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.