topblog Ivoire blogs

2016.09.23

Jonathan Tapsoba, handicapé visuel mais PDG de la Maison de la connaissance du Burkina !

Ils sont nombreux ces jeunes vivants avec un handicap. Jonathan est un parmi tant d’autres. Mais grâce à son courage et son abnégation, ce jeune handicapé visuel a pu parcourir du chemin. Brillant élève, Jonathan a milité dans plusieurs associations avant de se retrouver au Conseil national de la Transition (CNT), comme député. Âgé de 25 ans seulement, Jonathan Tapsoba est actuellement PDG de la Maison de la connaissance du Burkina, et président de la Synergie nationale pour l’épanouissement des personnes en situation de handicap, qu’il a créé à la fin de son mandat au CNT.

Le jeune PDG dans son bureau

Le jeune PDG dans son bureau

Il est 10h passé lorsque que nous partons à la rencontre de notre jeune PDG de 25 ans seulement. Assis dans son bureau, il a tout d’un PDG à la seule différence, c’est qu’il est en situation de Handicap visuel. Né le 27 mai 1991, Jonathan Tapsoba, puisque c’est de lui qu’il s’agit, va perdre l’usage de l’œil droit à 3 ans, pendant qu’il était en maternel, ensuite celui de l’œil gauche à 6 ans, tout juste après son CP1. C’est après une année blanche, que Jonathan va intégrer l’Ecole des jeunes aveugles (EJA) de L’ABPAM où il obtiendra son Certificat d’étude primaire (CEP) avec une brillante moyenne. Affecté au collège Saint Jean-Baptiste de la Salle, il se verra refuser l’inscription à cause de son handicap. Sans perdre son enthousiasme, c’est au lycée mixte de Gounghin qu’il obtiendra la place. Jonathan y restera jusqu’à l’obtention de son BAC en 2010.

Après des études simultanées à l’Université Libre du Burkina (ULB) et à l’Université de Ouagadougou, il s’en sortira respectivement avec un DEUG II en langues et communication et une licence en Sciences de l’information et de la communication et aussi, une licence en Philosophie. Grand engagé pour l’épanouissement des personnes en situation de handicap, Jonathan se retrouvera député de la Transition au CNT.

A 25 ans, Jonathan Tapsoba nourrit le rêve de devenir un jour, Secrétaire général de l’ONU

A 25 ans, Jonathan Tapsoba nourrit le rêve de devenir un jour, Secrétaire général de l’ONU

Très vite, il se fera remarqué à la Transition avec ses prises de paroles, de positions et sa franchise dans les débats. Après le CNT, l’ancien député n’a pas cessé son combat pour l’épanouissement des personnes en situation de handicap. C’est dans ce sens qu’il a créé la Synergie nationale pour l’épanouissement des personnes en situation de handicap, car à l’en croire, la politique sur le handicap est mal exécuté au Burkina. Jonathan veut donc travailler à l’autonomisation socio-professionnelle de cette tranche de la population. Egalement, c’est après avoir fait le constat qu’il manque des structures capables de réaliser des études non-partisanes, des formations, des coaching de bonne facture et des recrutements multisectorielle, que l’ex député a créé la Maison de la connaissance du Burkina, grâce à un financement personnel.

Malgré le bilan mitigé qu’il fait du fonctionnement de son entreprise, Jonathan se dit confiant et continue de nourrir son rêve de devenir un jour, Secrétaire général des Nations-Unies. A l’endroit de la jeunesse, Jonathan les invite à croire en eux, à se former et à cultiver, le sens de la responsabilité et de l’organisation.

Nadège Compaoré

Infowakat.net

18:28 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.