topblog Ivoire blogs

2016.10.07

L’ombre de l’ex : Un virus pour la cohésion du couple

« C’est par hasard que j’ai croisé mon ex-copain. Nous avions par le passé cheminé un bon bout de temps ensemble et nous nous étions même promis de nous marier ; mais entretemps j’ai rencontré mon actuel époux. Un jour je l’ai croisé à la gare du car et je m’apprêtais à prendre un taxi pour me rendre au domicile de mes parents auxquels je venais rendre visite.

       
L’ombre de l’ex : Un virus  pour  la  cohésion  du couple

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             Mon ex a proposé de me déposer et j’ai accepté. En repartant, il m’a laissé son contact et le lendemain je l’ai appelé pour le remercier pour le service qu’il m’avait rendu la veille. C’est alors qu’il m’a proposé de m’amener prendre un pot. Naïvement j’ai accepté et nous nous sommes retrouvés. Et ce qui devait arriver, arriva. Nous avons couché ensemble et il m’a ramenée à la maison.

Après cet acte, j’ai eu beaucoup de remords. Je venais de tromper mon époux. Ce qui me dérange énormément c’est que depuis ce jour, je ne puis m’empêcher de penser à mon ex. Je l’appelle même souvent. Mon attachement pour mon mari a pris un coup, non pas que je continue de le tromper, mais je ne peux m’empêcher de penser à mon ex et quelquefois j’ai envie de le revoir. Il m’arrive même de me dire : « pourquoi je ne l’ai pas épousé, bien qu’il ne soit pas mieux que mon époux » Confession d’une épouse !

La trahison n’est pas seulement le fait de tromper son conjoint ou sa conjointe, mais le fait de commencer à le comparer à l’ex, et souvent même aller jusqu’à regretter le lien conjugal.

Il y a malheureusement bien de conjoints qui tombent dans ce piège. Ils continuent de penser à leur ex, à le fixer dans leur esprit et de commencer à imaginer tout ce qu’ils auraient pu avoir avec lui. Le comble, c’est que certains vont jusqu’à éprouver du regret. Du coup, le partenaire conjugal commence à avoir moins de place et moins de valeur. L’amour commence à s’effriter, les gestes d’amour tarissent et commence une certaine gêne suivie de tristesse et même d’agressivité. Les petites incompréhensions jusque-là bien gérées deviennent des occasions de palabres. On s’’accorde de moins en moins d’attention, d’importance et même de valeur.

Ce qui se passe en réalité, c’est le report de tout ce qui devait enrichir le partenaire sur l’ex, quand bien même il est absent physiquement. Retenons que le visible n’est pas avec la vue, mais avec la psychose : l’âme et partant le cœur.
Ceux qui commencent à penser à l’ex, finiront par le rechercher et le retrouver, car la nature s’est toujours chargée de rendre physique ce que la pensée conçoit et entretient.

Les conséquences à la longue seront très négatives, car il va s’effectuer un divorce dans l’esprit. Les conjoints en viennent ainsi à vivre ensemble (physiquement) et pendant ce temps tout ce qui devait constituer la substance du mariage a disparu. Ce qui va se produire, ce sont des malaises pour ne pas dire des maladies inexplicables dues à une vie d’hypocrisie, le réel ayant fait la place au « faire comme » au paraitre.

On mène une lutte intérieure pour faire croire et pour se convaincre que l’on a un partenaire conjugal, alors que la réalité est tout autre, l’esprit ayant un autre « époux » que le corps. Ce divorce qui ne dit pas son nom va générer toutes sortes de discordes et d’entorses pour la bonne marche du couple.

Il y a même des cas extrêmes où un enfant conçu dans cette atmosphère va ressembler plus à l’ex qu’au vrai père.

Le drame dans certains foyers c’est que l’un ou l’autre dans un état de colère va lancer à la face de l’autre une insanité du genre : « tout cela c’est ma faute…j’aurai dû épouser un tel…il y a quelqu’un qui m’avait promis mieux que toi, j’aurai dû aller avec lui…j’ai vu des filles (des garçons) mieux que toi…Si j’avais accepté l’homme que mes parents m’avaient proposé…. »

Avec de tels propos le feu est allumé et la case va prendre feu. Il faut donc se garder de :
-  Regretter l’ex
-  Faire des comparaisons de l’actuel(e) avec l’ex
-  Reprendre contact avec l’ex
Il faut surtout continuer de croire que :
-  L’actuel(e)) a été le bon choix
-  Sa présence comble vos attentes
-  Vous vous sentez bien en sa compagnie
-  Vous l’aimez véritablement et cela avec des actes concrets

Ainsi l’ex s’en ira pour de bon et c’est votre couple qui prendra des galons.

Rock Audacien D.DAMIBA

    Conseiller conjugal

10:14 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.