topblog Ivoire blogs

2016.10.08

Inclusion effective des enfants handicapés physiques en milieu scolaire : les acteurs non étatiques et des collectivités du Plateau Central interpelés

Réné Bagoro - Ministre de la Justice, des droits humains et de la promotion civique, Garde des Sceaux
© DR / Autre Presse
 
Réné Bagoro - Ministre de la Justice, des droits humains et de la promotion civique, Garde des Sceaux
 
Ziniaré - Le Ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique, à travers la Direction du partenariat, a organisé, les 27 et 28 Septembre 2016 à Ziniaré, un atelier de plaidoyer. L'objectif était de plaider pour l'inclusion effective des enfants en situation de handicap physique en milieu scolaire, auprès des acteurs non étatiques et des collectivités territoriales. La cérémonie d'ouverture des travaux a été présidée par Mme Nana Fatoumata Benon/Yatassaye, gouverneure de la région.


Les principes fondamentaux des droits humains tels que la dignité, l'égalité, la non-discrimination et le respect des différences, exigent des Etats un traitement égal et sans distinction de tous les êtres humains. Cependant, les personnes vivant avec un handicap, en particulier les enfants, peinent à jouir effectivement des droits qui leur sont reconnus ou garantis par les instruments internationaux et nationaux de protection des droits humains au Burkina Faso. Malgré les efforts consentis par l'Etat burkinabè, les statistiques sur la non scolarisation des enfants handicapés révèlent des chiffres inquiétants. En effet, selon le recensement général des enfants handicapés de 0 à 18 ans au Burkina Faso de 2013, sur 79 617 enfants handicapés dénombrés, 72,6% d'entre eux ne sont pas scolarisés. Cette situation de l'accès à l'éducation des enfants handicapés est préoccupante car leurs spécificités ne sont pas prises en compte par les programmes scolaires. C'est pourquoi, il est impérieux que des actions fortes soient entreprises afin de corriger cette disparité par le truchement de l'éducation inclusive. Pour l'effectivité de ce droit, il est nécessaire de faire un plaidoyer à l'endroit des acteurs non étatiques et des collectivités territoriales pour la promotion de l'éducation inclusive. C'est le but de dynamiser son action en faveur de l'éducation inclusive que le ministère en charge des droits humains a organisé cet atelier de plaidoyer de deux jours. L'objectif visé était donc de plaider pour l'inclusion effective des enfants en situation de handicap physique en milieu scolaire, auprès des acteurs de la région. Prenant l'exemple du célèbre astrophysicien américain, Pr Stephen Hawking, Mme Nana Fatoumata Benon/Yatassaye, gouverneure de la région, a relevé que: «Toute sa vie d'adulte, il a souffert d'une maladie du motoneurone. Pourtant cela ne l'a pas empêché de mener une carrière de premier plan en astrophysique et une vie de famille heureuse. Il y est parvenu juste parce qu'un système d'éducation qui n'exclut personne lui a permis de développer son potentiel». Ainsi, Mme Benon s'est dit convaincue que: «En dépit de la modicité de nos moyens, nous pouvons offrir cette chance de développer leur potentiel aux enfants handicapés, et par conséquent, assurer à tous les enfants, l'égalité des droits et des chances en matière d'éducation».

Durant les deux jours de travaux, la quarantaine de participants ont eu droit à quatre communications portant sur: le cadre juridique international des droits des personnes handicapées, le cadre juridique national de protection des droits des personnes handicapées, l'état de mise en œuvre du doit à l'éducation des enfants handicapés au Burkina Faso. La dernière communication a porté sur la contribution des acteurs non étatiques à l'effectivité des droits des personnes handicapées au Burkina Faso, notamment l'inclusion effective des enfants handicapés physiques en milieu scolaire. A l'issue des échanges-débats, les participants ont pris des engagements et formuler des recommandations pour la promotion effective de l'éducation inclusive dans la région du Plateau Central. Le ministère entend également poursuivre ce plaidoyer dans d'autres régions pour toucher le plus grand nombre d'acteurs afin de susciter leur engagement et leur engouement pour l'inclusion effective des enfants handicapés en milieu scolaire.

Abdias Cyprien SAWADOGO

 

10:47 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.