topblog Ivoire blogs

2016.10.12

PNDES : Des conclusions et recommandations « pertinentes » ont été faites au colloque international

Pendant deux (2) jours, les acteurs du colloque ont réfléchi sur la relance économique du Burkina Faso en incluant activement les acteurs du secteur privé convolant en juste noce avec ceux du secteur public. Débuté le 10 octobre dernier à Ouagadougou, le colloque international initié par Think Thank Burkina International a fermé ses portes ce mardi 11 octobre 2016 en présence du Premier ministre Paul Kaba Thièba, président de la cérémonie de clôture.

Le PM Paul Kaba THIEBA a trouvé les conclusions du colloque très pertinentes

Le PM Paul Kaba THIEBA a trouvé les conclusions du colloque très pertinentes

Pendant 48H, les communicateurs venus des Etats-Unis, de la France, du Mali, de la Centre-Afrique, la Côte d’Ivoire, et du Burkina Faso, dans un contexte d’échange et de partage d’expérience, ont réfléchi sur la question de la relance économique du Burkina Faso. Cette économie qui, depuis les évènements d’octobre 2014 qui ont contraint Blaise Compaoré à la démission s’était écroulée est amenée à se relever aujourd’hui afin de réduire au maximum le taux de pauvreté au Burkina Faso. C’est dans ce contexte que durant 2 jours, « des réflexions aussi profondes que fécondes ont été menées dans le cadre de ce colloque en vue de trouver le câble optimum pour une meilleure connectivité entre le secteur privé et les pouvoirs publics dans la mise en œuvre du Programme national de développement économique et social (PNDES) afin que ce nouveau référentiel du développement économique de notre pays puisse véritablement produire les effets attendus pour le bien-être de nos populations », a relevé Harouna Kaboré, président du Think Thank Burkina International. C’est dans cette optique que les acteurs du secteur privé-public ont fait du thème: « La contribution des acteurs du secteur privé pour la relance économique dans le cadre du PNDES : Enjeux et mécanismes d’un partenariat gagnant-gagnant », la pierre angulaire des différentes réflexions qui ont été menées. Les conclusions de ce colloque ont été contenues dans un rapport et rapportées par Mathieu Tankoano, rapporteur général.  Aussi, faut-il dire que des recommandations ont été faites en vue de faciliter la mise en œuvre des différentes conclusions sorties de ce colloque.

Les recommandations faites dans ce colloque

Harouna Kaboré a remercié tous les participants à ce colloque

Harouna Kaboré a remercié tous les participants à ce colloque

Ainsi, l’on peut retenir que quinze (15) recommandations ont été faites par les participants. C’est ainsi qu’il est entre autre demandé aux autorités compétentes et à tous les acteurs clés de la relance économique de prendre en compte l’ensemble des reformes proposées à même de contribuer à la relance économique et au développement ; de trouver des mécanismes de soutien comme le rachat des crédits entreprises surendettées et liquider la dette intérieure. Le ton a été aussi donné dans le but d’œuvrer à la renaissance des entreprises sinistrées lors de l’insurrection et de dédommager les travailleurs ayant perdus leur emploi à cet effet. Il est aussi recommandé d’améliorer le dialogue secteur Privé/Gouvernement en refondant les cadres de rencontres existants pour plus d’efficacité et d’encourager le secteur privé à aller vers la finance islamique qui possède des instruments de financement intéressants ; de mettre en œuvre tous les mécanisme de mobilisation et d’implication de la Diaspora dans le développement du Burkina Faso et principalement faire une dérogation à la SONAPOST pour ouvrir un compte bancaire en Côte d’Ivoire afin de capter l’épargne de la Diaspora dans les zones forestières ; de renforcer le dialogue social Etat/Partenaire sociaux, etc.

Une vue des participants

Une vue des participants

Harouna Kaboré a espoir que les conclusions et recommandations de ses réflexions économiques trouveront une utilité afin que, dit-il, « conjugués avec les nombreuses initiatives entreprises au niveau gouvernemental, la situation socio-économique de notre pays connaisse une réelle embellie avec un climat des affaires plus sécurisé et attractif pour les investissements, afin de servir de catalyseurs de la croissance et de la productivité économique avec un taux d’employabilité plus accru ».

Le Premier Ministre Paul Kaba THIEBA qui a présidé la cérémonie de clôture de ce colloque a estimé que les conclusions issues dudit colloque ont été très pertinentes et cohérentes, non seulement avec la vision mais aussi avec la politique qui sera mise en œuvre. Il rassure cependant que son gouvernement tiendra compte du rapport et des recommandations issues de ce colloque.

Appel à contribution au www.burkina-international.org

Arman Kinda

Infowakat.net

18:59 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.