topblog Ivoire blogs

2016.10.22

Iamgold Essakane SA : La Mutuelle des travailleurs en soutien au CHR de Dori

Du matériel médical pour le Centre hospitalier régional (CHR) de Dori. Le geste est de la Mutuelle des travailleurs d’Essakane SA (MUTRESSA) et se veut une expression de l’esprit de solidarité souhaitée et promue par la société, tant entre travailleurs qu’entre ceux-ci et l’ensemble des populations burkinabè. Le don, estimé à neuf millions FCFA, a été reçu dans la matinée de ce vendredi, 21 octobre 2016 au sein de l’hôpital à Dori par les autorités de la région du Sahel.

       
Iamgold Essakane SA : La Mutuelle des travailleurs en soutien au CHR de Dori

C’est la deuxième initiative du genre (matériel sanitaire) de la Mutuelle des travailleurs d’Essakane SA (MUTRESSA), après celle du CMA du secteur 30 de Ouagadougou en 2014. Selon la présidente de la MUTRESSA, Sirinatou Dabo, ce geste est l’incarnation de la générosité et de la solidarité des travailleurs de la société minière. Cette valeur fait partie, affirme-t-elle, des mœurs enseignées au niveau de la société et c’est dans cet esprit que la société mène dans le cadre social (et depuis 2014) des collectes de Fonds pour venir en aide à des structures sanitaires.

Elle explique également que l’approche de cette opération est de collecter des contributions volontaires des employés de la mine. Puis, la somme obtenue de cette cotisation est renforcée du même montant par la direction générale de la société. Pour cette opération, poursuit la présidente, neuf millions de FCFA ont été mobilisées pour exprimer la solidarité des travailleurs de la mine et de sa direction générale aux populations de l’ensemble de la région du Sahel, en particulier aux patients. « Nul n’ignore qu’au CHR de Dori, l’absence des services médicaux essentiels est souvent occasionnée par le manque de matériel. Bien que le personnel soit techniquement compétent, il a quelque fois des difficultés à donner le meilleur de ses compétences par défaut d’un plateau technique conforme », loue la présidente de la MUTRESSA, Sirinatou Dabo ; justifiant du coup le sens de l’initiative.

Le matériel a donc été identifié et acquis de concert avec les responsables du CHR bénéficiaire. « C’est une évidence que nous ne comptons pas nous arrêter là. Nous envisageons dans le futur de perpétuer notre généreux geste à l’endroit d’autres structures sanitaires particulièrement démunies dans notre pays », promet Sirinatou Dabo.

Le matériel est composé entre autres, d’un Electrocardiographe, d’un distillateur d’eau, d’un doppler à ultrasons de poche, de trois tables d’examen, trois tables d’accouchement, trois charriots brancards et de 50 matelas.

« Entreprise au grand cœur ». C’est en ces termes que le directeur général du CHR de Dori, Emmanuel Koné, a résumé la reconnaissance de sa structure aux donateurs. Pour lui, ce geste vient réduire le déficit en équipements que connaît le CHR de Dori, eu égard à l’immensité des besoins des services. Les besoins en matière de santé ne finissent pas, souligne le directeur général du CHR pour qui, la réhabilitation des locaux, l’équipement du bloc opératoire de la maternité, l’acquisition d’ambulance et de véhicules utilitaires pour les missions d’approvisionnement et du personnel sont des besoins sur lesquels sont invitées d’autres bonnes volontés (les forces vives de la région en particulier) à emboîter les pas de la MUTRESSA. C’est pourquoi a-t-il insisté sur l’importance du don de la Mutuelle qui vient soulager et contribuer à la prise en charge des patients. « Il y avait des difficultés concernant ce type d’équipements », a confié M. Koné.

Pour le gouverneur de la région du Sahel, Colonel-Major P. Hyacinthe Yoda, cet acte de la MUTRESSA est à la fois humanitaire et une vision de développement socio-économique du pays. « Il faut avoir un grand cœur pour faire ce geste. Dans ce domaine, plus on donne, mieux ça vaut », exprime le gouverneur avant de galvaniser les autres entreprises privées à emboîter le pas à travers le pays.

La visite de la pédiatrie du CHR, par laquelle a pris fin la cérémonie de remise symbolique du matériel, a permis de constater que certains équipements sont bien utilisés avant la remise officielle. « Preuve que le besoin est-là », conclu simplement le gouverneur Yoda. La visite fut aussi un moment propice pour les donateurs et les autorités de la région pour apporter leur soutien morale aux patients et accompagnants du bloc visité.

Mise en place en 2011, la MUTRESSA est forte de plus de deux mille adhérants. Elle est ouverte à tout travailleur de la mine et a des initiatives qui vont également au-delà de la région d’implantation de la société minière (région du Sahel dont Dori est le chef-lieu).

Entrée en production commerciale en juillet 2010, Essakane SA a, en fin 2015, crée 2226 emplois directs dont 95% de Burkinabè. On note aussi qu’Essakane SA (encore appelée Iamgold Essakane SA) a, en fin 2015, fait 110 milliards FCFA en termes d’achats locaux auprès de 500 fournisseurs de biens et services burkinabè.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

10:12 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.