topblog Ivoire blogs

2016.10.31

Fonds Enfants vole au secours de 20 jeunes du sud-ouest

   Le projet fonds de lutte contre la traite et les autres pires formes de travail des enfants (Fonds Enfants), financé par la KFW dans le cadre de la coopération allemande au développement, a procédé ce vendredi 28 octobre 2016 à la remise officielle de kits et de fonds de roulement à vingt jeunes formés aux métiers de la région du sud-ouest. Cette cérémonie a été présidée par le secrétaire général de la région représentant le gouverneur.

 
Fonds Enfants vole au secours de 20 jeunes du sud-ouest

Dix neuf garçons et une fille en fin de cycle de formation en menuiserie bois, plomberie sanitaire, électricité bâtiment et maçonnerie ont reçu des kits d’installation. Ces jeunes formés aux métiers ont également bénéficié chacun d’un fond de roulement d’une valeur de 50.000 francs.

Pour le représentant des bénéficiaires, cet appui de fonds enfants en partenariat avec la direction régionale de la jeunesse constitue un ouf de soulagement. En effet, les difficultés auxquelles eux jeunes formés aux métiers liés à l’insuffisance des mécanismes d’insertion professionnelle et au manque de moyens financiers pour acquérir les kits d’installation relèvent désormais du passé. Il a également lancé un appel à ses camarades au bon usage des kits d’installation et du fonds de roulement.

Le coordonnateur du projet fonds enfants RofKieger a souligné que la formation professionnelle et qualifiante des enfants non scolarisés ou déscolarisés, victimes ou exposés à la traite permet un auto emploi de cette jeunesse et constitue un pilier très important dans la lutte contre la traite et les autres pires formes de travail.

De l’avis du secrétaire général de la région représentant le gouverneur, cette initiative de fonds enfants à travers l’insertion professionnelle permettra d’améliorer les conditions de vie des jeunes. Selon Salif Ouattara, permettre aux jeunes de pouvoir bénéficier de kits et de fonds de roulement nécessaires pour la création de leurs micros entreprises, c’est assurer inéluctablement leur insertion professionnelle et la création d’emplois au profit de bien d’autres jeunes.

Outre les actions de communications et de sensibilisation, Fonds enfants vient également en appui aux femmes et jeunes à travers les subventions aux activités génératrices de revenus.

Dalou Mathieu Da correspondant régional
                      Lefaso.net

08:55 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.