topblog Ivoire blogs

2016.11.18

L’épouse du Président du Faso aux côtés des enfants et des adolescents

L’épouse du Président du Faso aux côtés des enfants et des adolescents
© DR / Autre Presse
 
L’épouse du Président du Faso aux côtés des enfants et des adolescents
 
L’épouse du Président du Faso, Madame Sika KABORE a présidé dans la matinée du jeudi 17 novembre 2016, la cérémonie d’ouverture de la 2ème édition du Salon international de l’enfant et de l’adolescent (SINEA).


Placé sous le thème « Protection de l’enfant et bonne gouvernance : Enjeux et défis », ce salon offre un cadre d’échanges et de débats autour de l’enfance et de l’adolescence, donnant ainsi la possibilité aux familles et aux autres acteurs de s’informer, de partager des expériences et d’être orientés en cas de besoins.

Les différents intervenants ont dans leurs allocutions salué la tenue de ce salon car réunissant en un même lieu, pendant quatre jours, les acteurs du domaine autours des questions actuelles et pertinentes.
Madame Sika KABORE s’est félicitée de l’importance du thème de cette 2ème édition du SINEA car « traditionnellement a-t-elle dit, lorsqu’on parle de bonne gouvernance, les esprits s’orientent vers des entités autres que la cellule familiale. Cependant, la vie de l’homme se conditionne essentiellement dans la famille parce que les enfants et les adolescents reproduisent au cours de leur vie, ce qu’ils ont vu et appris auprès de leurs géniteurs, dans leur environnement ».

L’épouse du chef de l’Etat a de ce fait, interpellé les parents à pleinement jouer leur rôle de principaux éducateurs : « J’ai écouté avec beaucoup d’attention le discours de Madame la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille et je suis navrée d’apprendre que 86 % des violences faites aux enfants se passent en famille. Et cela, consciemment ou inconsciemment parce que tous les parents ne savent pas que parfois ils violentent les enfants et c’est vraiment dommage ».

Pour plus d’efficacité et pour le bien-être des enfants et des adolescents, la Première Dame a invité les parents à faire si possible appel à des compétences extérieures : « J’aimerais lancer un appel aux parents pour qu’ils se rapprochent des éducateurs pour savoir comment se comporter vis-à-vis des enfants afin de mieux les comprendre. Cela est très important. Il faut peut-être que les parents avec les associations de parents d’élèves se retrouvent pour parler des enfants et des difficultés qu’ils ont. C’est également un autre cadre au sein duquel les parents apprendront à mieux partager avec leurs enfants et leurs permettre de s’épanouir pleinement ».

Pour terminer, l’épouse du chef de l’Etat a indiqué que « la famille est le socle de la société et il est très important que la cellule de base que représente la famille puisse constituer un modèle pour les enfants qui constituent la base de notre société pour un avenir radieux et harmonieux ».

Le Salon international de l’enfant et de l’adolescent est organisé par l’Association pour le bien-être des enfants et des adolescents d’Afrique dont l’objectif est la promotion des droits de l’enfant dans un environnement favorable leur permettant de s’épanouir et devenir des adultes accomplis.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

12:49 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.