topblog Ivoire blogs

2017.11.01

Promotion des personnes handicapées: les différents acteurs en conclave pour faciliter leur inclusion

En prélude à l’organisation du forum national des personnes handicapées, l’ensemble des acteurs du domaine du handicap se sont réunis mercredi autour d’un atelier de réflexion et d’échanges sur l’inclusion des personnes handicapées au Burkina. Présidée par le secrétaire d’Etat chargé des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion au ministère de la Femme, cet atelier vise à trouver des solutions pour faciliter l’inclusion des personnes handicapées.

SP/Comud/Handicap, Boukaré Savadogo
Le présidium à l’ouverture de l’atelier

Selon le recensement général de la population et de l’habitation de 2006, on dénombre 168 094 personnes handicapées au Burkina Faso soit 1,2% de la population totale. Ainsi, depuis 2012, le Burkina Faso dispose d’une stratégie nationale de protection et de promotion des personnes handicapées. Malgré plusieurs actions menées, la mise en œuvre de cette stratégie nationale n’a toujours pas atteint les objectifs escomptés pour les personnes vivant avec un handicap.

La preuve, renseigne le Secrétaire permanent du Conseil national multisectoriel pour la promotion et la protection des droits des personnes handicapées (SP/Comud/Handicap), Boukary Savadogo, les personnes handicapées sont toujours victimes d’exclusion sociale. Que ce soit au niveau environnemental où elles ont des difficultés pour accéder aux infrastructures sanitaires, scolaires et éducatives, où au niveau des représentations sociales, où jusqu’à présent elles sont toujours vues comme des agents qui ne sont pas économiques.

«Nous avons des potentialités, mais nous ne sommes pas écoutés. Même les institutions censées défendre nos droits ne sont pas gérées par les personnes handicapées qui sont les seuls à connaître leurs problèmes», a témoigné l’artiste musicien Ali Ponré à l’état civil Ali Traoré, qui a avoué que cet environnement pousse souvent les personnes handicapées à sombrer dans le néant.

Ali Ponré a invité les autorités à faire confiance aux personnes handicapées

C’est donc en vue de trouver des solutions pour faciliter leur inclusion que se tient le présent atelier de réflexion et d’échanges, en prélude à l’organisation du forum national des personnes handicapées. Une occasion pour les participants de présenter l’état des lieux de la situation des personnes handicapées au Burkina, d’examiner les difficultés que les différents acteurs et les bénéficiaires rencontrent sur le terrain et de formuler des recommandations. «Nous voulons préparer un document de travail qui va introduire le forum qui sera un cadre d’échanges direct entre le président du Faso, les membres du gouvernement et l’ensemble des acteurs du domaine du handicap», a laissé entendre Yvette Dembélé.

De ces concertations, sont attendues selon Mme Dembélé des propositions d’axes et de stratégies innovantes en vue de favoriser une réelle inclusion des personnes handicapées.

C’est pour cette raison qu’elle a invité les participants à avoir un regard analytique sur les problèmes que rencontrent les personnes handicapées afin de trouver des solutions pour faciliter leur inclusion.

Tout en espérant que cet atelier puisse permettre de changer la situation des personnes handicapées, Ali Ponré a confié: «Nous attendons ce changement qui va nous permettre de nous afficher, de nous faire comprendre et de montrer les talents que nous avons».

Madina Belemviré

08:52 Publié dans ACTUALITE SOCIALE DU BF | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Écrire un commentaire