topblog Ivoire blogs

2017.12.24

PROTOCOLE DE PRISE EN CHARGE DES PERSONNES VICTIMES D’EXCLUSION SOCIALE PAR ALLEGATION DE SORCELLERIE

AVANT PROPOS

Conformément aux dispositions du décret 2005-145/ PRES-TRANS/PM/SGG-CM du 9 février 2015 portant attributions des membres du gouvernement de la transition, il a été attribué au Ministère de l’action sociale et de la solidarité nationale, la mise en œuvre et le suivi de la politique gouvernementale en matière d’action sociale et de la solidarité.

La Politique nationale d’action sociale, adoptée par le décret N°2007-480/PRES/PM/MASSN du 23 juillet 2007 consacre en ses axes  2 et 3, la protection et la promotion des couches vulnérables notamment les personnes âgées. A travers l’axe 3, il est question de protéger et d’habiliter les groupes sociaux spécifiques en prévenant les risques de marginalisation et d’exclusion sociale et en développant un service social de proximité comme mesure d’accompagnement. A ce titre, les mesures suivantes sont mises en œuvre :

  • la prévention des risques de marginalisation et d’exclusion des groupes sociaux spécifiques, notamment les personnes handicapées et les personnes âgées ;
  • la protection de ces groupes par des actions de promotion de leurs droits avec leur participation, en facilitant leur accessibilité aux services sociaux, à l’information; en leur apportant un appui organisationnel.

Pour y parvenir, des objectifs prioritaires dans le secteur de l’action sociale ont été fixés, parmi lesquels le renforcement du cadre juridique par la définition de normes et standards dans les domaines de la protection et de la promotion des personnes âgées. L’approche multisectorielle est celle privilégiée pour la prise en compte effective des besoins de ces groupes.

C’est  dans ce cadre que s’inscrit l’élaboration d’un protocole de prise en charge des victimes de l’exclusion sociale par allégations de sorcellerie.

Ce document de protocole va permettre aux différents acteurs intervenant dans le domaine de la protection et de la promotion des personnes âgées et de façon spécifique, de l’exclusion sociale des personnes par allégations de sorcellerie, de disposer d’outils de référence. Ceux-ci devraient inciter ces acteurs à harmoniser leurs pratiques et optimiser l’efficacité de la prise en charge des exclus sociaux par allégations de sorcellerie.

Que tous ceux qui ont apporté une contribution à l’élaboration de ce protocole trouvent, à travers ces lignes, toute l’expression de ma gratitude.

Aussi, voudrais-je inviter tous les intervenants à en faire un document de référence afin d’offrir des prestations de qualité.

                       Le Ministre de l’action sociale

                            et de la solidarité nationale

 

                          Nicole Angeline ZAN/YELEMOU

           Chevalier de l’Ordre des palmes académiques

Téléchargement PROTOCOLES DE PEC DES PERSONNES VICTIMES D’EXCLUSION SOCIALE PAR ALLEGATIONS DE SORCELLERIE 07 OCT.pdf

Les commentaires sont fermés.