topblog Ivoire blogs

2017.12.30

MÉTHODOLOGIE DISSERTATION CULTURE GÉNÉRALE

Le plus important est d'avoir conscience que l'information est la clé de toute bonne dissertation puisqu'elle est l'indicateur de choix, notamment sur le plan de l'actualité. Après tout est une question de l'appréhension du sujet le jour J.

1. UNE BONNE PRÉPARATION EN AMONT

En plus d'essayer de mettre à jour sa culture générale dite classique au moyen de divers ouvrages vendus à ce titre il est également très important de se mettre à l'actualité au moins un an avant la date des écrits. Pour cela il existe la méthode des 9 piliers qui consiste à synthétiser au mieux toutes les informations d'actualité de la semaine.

Il s'agit d'essayer de grouper par domaines l'information qui nous vient de façon à ce que ça devienne un automatisme et de la sorte plus facile à digérer. Il existe un pilier par thème mais vous pouvez en ajouter ou en regrouper selon le concours que vous passez.

Chaque thème doit être d'ordre international et non sur la France uniquement afin d'avoir une véritable vision d'ensemble.

Un exemple de thèmes:

  • Droit/Justice

  • Economie

  • Europe

  • Social

  • Sport/Culture

  • Environnement

  • Politique

  • International

  • Divers

Le principe général est d'écouter au mieux les informations chaque jour (via le journal télévisé, la radio, ou si vous en avez le temps le journal papier) et de noter tous les grands titres qui passent en boucle ainsi que certaines informations qui vous semblent pertinentes vis à vis du concours. Ensuite vous cherchez à définir ces informations au moyen d'internet et vous les notez dans un cahier ou classeur divisé par intercalaires selon le thème. Si vous ne pouvez pas écouter les informations chaque jour essayez au moins une fois par semaine minimum.

Si vous en avez également la possibilité passez assez régulièrement dans des magasins tels que la FNAC ou VIRGIN et vagabondez dans les différents rayons pour voir quels sont les livres « coup de cœur » du moment et notez ceux qui pourraient servir de sujet de dissertation.

2. LA DISSERTATION

Il s'agit principalement de montrer qu'on est vivant et capable de réfléchir (qu'on est stable et qu'on a une vie à côté des études) c'est pourquoi il est plus qu'important de se tenir au fil de l'actualité.

La dissertation fait en principe entre 6 et 8 pages mais ce n'est pas une règle fixe. Ce qui compte c'est qu'elle soit équilibrée et logique dans son argumentation.

Bien qu'il existe des plans divers et variés pour un concours il faut plutôt jouer la carte de la sécurité c'est à dire le plan classique mais sachez que souvent lorsque l'argumentaire est là le plan va de soit sans nécessiter trop de réflexion.

La démonstration de nos arguments doit être forte tout au long de la copie. Dans un concours il ne s'agit pas uniquement de montrer ce que l'on connait mais aussi de prouver que l'on est capable d'exploiter cette information. C'est pourquoi l'introduction et la conclusion sont primordiales. Bien que l'argumentaire fasse la copie l'introduction sera ce que le lecteur/correcteur lira en premier donc la première impression tout comme la conclusion sera ce qu'il en dernier donc dernière impression. Il ne faut donc surtout pas les bâcler par manque de temps.

  • Introduction

Elle ne doit pas être longue mais pas trop courte non plus. En général une bonne introduction tourne autour de 20-25 lignes (1/3 du devoir total).

Il faut qu'elle accroche de suite avec une phrase d'accroche. C'est là que notre travail sur les faits d'actualités va se voir. Partir sur un évènement, une donnée d'actualité va montrer notre curiosité pour le monde qui nous entoure et rendra notre copie intéressante. Bien sûr le fait d'actualité doit être en relation avec le sujet posé.

Après, il faut aussi poser le contexte pour prouver que nous avons bien compris le problème posé. Il s'agit de remettre en éclairage c'est à dire incorporer le fait d'actualité dans un contexte d'actualité qui entre dans la problématique de la question posée en dissertation.

L'étape suivante est de définir les différents termes énoncés dans la problématique afin de montrer que nous avons compris le sens du problème posé pour ensuite poser à notre manière ladite problématique en question.

Un plus dans l'introduction est alors d'indiquer les incidences que peut poser le fait noté dans la problématique tout en annonçant le plan de manière ludique.

L'introduction doit être accrocheuse et pertinente (elle doit être tape à l'œil *en positif*) pour ensuite donner libre court à un argumentaire fort.

  • Conclusion

La conclusion un peu à la manière de l'introduction doit être pertinente et accrocheuse. Il ne faut surtout pas la bâcler. Elle doit être faite de la ligne directrice de notre devoir accompagnée d'une explication sous la forme d'une reformulation claire et d'un rebondissement sur la question c'est à dire une stratégie intellectuelle un peu à la manière des dissertations de philosophies. Il s'agit essentiellement de trouver les points d'argumentation pertinents.

  • Plan

La construction du plan dépend du concours auquel on se présente. En principe elle est assez libre, cependant pour les concours du ministère de la justice il faut savoir que les plans en trois parties ne sont pas trop appréciés à moins d'être très bien élaborés.

En général il s'agit d'un grand I° et II° au sein duquel il y a un A et B.

Voilà j'espère que cette méthodologie en aidera plus qu'un. La chose principale à retenir en culture générale en tout cas est que notre dissertation doit être le support à une idée forte répondant à la problématique du sujet tout en y apportant notre touche personnelle qui en fasse une particularité

Sophie Constance 

Écrire un commentaire