topblog Ivoire blogs

2017.12.15

DECRET N°2013-542/PRES/PM/MENA/MESS/MASSN/MEF du 05 juillet 2013 portant transfert du préscolaire et du post primaire au Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation. JO N°41 DU 10 OCTOBRE 2013

LE PRESIDENT DU FASO,

PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES,

 

 

VU      la constitution ;

VU      le décret n° 2012-1038/PRES/du 31décembre 2012 portant nomination du

Premier Ministre ;

VU      le décret n°2013-002/PRES/PM du 02 janvier 2013 portant composition du Gouvernement ;

VU      la loi n°010/98/AN du 21 avril 1998, portant modalités d’intervention de l’Etat et répartition des compétences entre l’Etat et les autres acteurs de développement ;

VU      la loi n°055-2004/AN du 21 décembre 2004 portant code général des Collectivités Territoriales au Burkina Faso, ensemble ses modificatifs ;

VU      la loi n°13-2007/AN du 30 juillet 2007 portant loi d’orientation de l’éducation ;

VU      le décret n°2009-106/PRES/PM/MATD/MEBA/MASSN/MEF/MFPRE du 3 mars 2009 portant transfert des compétences et des ressources de l’Etat aux communes dans le domaine du préscolaire, de l’enseignement primaire et de l’Alphabétisation ;

VU      le décret n° 2013-104PRES//PM/SGG-CM du 07 mars 2013 portant attributions des membres du Gouvernement ;

VU   le rapport général du comité interministériel de réflexion sur le transfert du préscolaire et du post primaire au MENA ;

Sur      rapport du Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation ;

Le       Conseil des Ministres, entendu en sa séance du 28 mai 2013 ;

Téléchargement: Decret portant transfert du préscolaire.docx

LA SITUATION DES ENFANTS DANS LE MONDE 2017

         La situation des enfants dans le monde 2017 examine la manière dont la technologie numérique a déjà changé la vie des enfants et les possibilités qui s’offrent à eux – et s’interroge sur ce que l’avenir leur réserve. Si elle est universellement accessible et exploitée correctement, la technologie numérique peut changer la donne pour les enfants laissés pour compte – que ce soit pour des raisons de pauvreté, de race, d’appartenance ethnique, de sexe, de handicap, de déplacement ou d’isolement géographique – en les connectant à un large éventail de possibilités et en leur fournissant les compétences nécessaires pour s’épanouir dans un monde numérique. Mais à moins d’en élargir l’accès, la technologie numérique peut créer de nouvelles fractures qui empêchent les enfants de réaliser

ENFANT MONDE.jpgleur potentiel. Si nous n’intervenons pas maintenant pour tenir le rythme rapide des évolutions, les risques encourus en ligne pourraient rendre les enfants vulnérables plus susceptibles d’être exploités, maltraités, voire victimes de traite, et exposerait leur bien-être à des menaces plus subtiles. Le présent rapport appelle à une action plus rapide, à des investissements ciblés et à une plus grande coopération afin de protéger les enfants contre les dangers d’un monde chaque jour plus connecté, et à faire profiter chaque enfant des possibilités offertes par l’ère numérique.

Téléchargement:  SOWC_2017_Summary_Fr_WEB.pdf