topblog Ivoire blogs

2017.12.28

Fiche de lecture R. Boudon "La crise de la sociologie"

La crise de la sociologie

Questions d’épistémologie sociologique

Droz, 1971

L’ouvrage est organisé en trois parties : sociologie de la sociologie, épistémologie et méthodologie, qui rassemblent une série d’articles divers : lecture orientée de travaux méconnus de ‘fondateurs’ (Tarde et Lazarsfeld), démarche que l’auteur poursuivra plus tard dans Etudes sur les sociologues classiques, mais aussi réflexion sur l’épistémologie de la discipline et ses méthodes, et notamment à l’opportunité d’une utilisation de la mathématisation, de la formalisation et des instruments statistiques en sociologie. Le texte introductif ‘la crise de la sociologie’ situe la problématique de l’ouvrage : la condition du progrès de la connaissance sociologique réside dans une attitude critique à l’égard du langage sociologique.

Avertissement : Cette fiche de lecture a été rédigée au regard de la question E&C, elle ne suit donc pas strictement la structure de l’ouvrage, s’est attachée à certains développements plus qu’à d’autres hors de notre sujet. Par ailleurs, il nous a semblé plus commode de mêler résumé et commentaires.

La crise de la sociologie

 Selon Boudon, la crise latente de la sociologie n’est pas due à une singularité épistémologique irréductible, mais la conséquences de la faiblesse et des spécificités épistémologiques qui la caractérisent hic et nunc. C’est pourquoi elle doit être soumise à une autocritique épistémologique.

Boudon refuse de donner à la sociologie un rôle de contestation, comme le fait la ‘sociologie critique.

Mais l’existence de cette dernière reflète bien selon lui les incertitudes épistémologiques de la sociologie : difficulté à définir son objet, hésitation entre description sociographique et analyse sociologique (explication), polymorphisme du statut de théorie en sociologie, dépendance à l’égard de la société…

- L’objet de la sociologie n’est pas clairement défini. Par ailleurs, il est rare que des conditions expérimentales soient réunies comme dans les sciences de la nature. On ne peut pas raisonner avec la clause ceteris paribus.

- La sociologie se distingue par un degré élevé de polymorphisme : elle hésite entre l’essai, l’enquête descriptive, la théorie spéculative, la théorie analytique etc. Les deux niveaux micro et macro apparaissent antagonistes plus que complémentaires. D’un côté, l’observation rigoureuse, un langage strictement défini et la volonté de production de preuves ; de l’autre l’essayisme.

Téléchargement: expcomp_fiche_boudon.pdf

LE SUICIDE Étude de sociologie partie (1.2.3)

LIVRE III: DU SUICIDE COMME PHÉNOMÈNE SOCIAL
EN GÉNÉRAL
CHAPITRE I : L'ÉLÉMENT SOCIAL DU SUICIDE
I. Résultats de ce qui précède. Absence de relations entre le taux des suicides et les phénomènes cosmiques ou biologiques. Rapports définis avec les faits sociaux. Le taux social correspond donc à un penchant collectif de la société.
II. La constance et l'individualité de ce taux ne peut pas S'expliquer autrement. Théorie de Quételet pour en rendre compte : l'homme moyen. Réfutation : la régularité des données statistiques se retrouve même dans des faits qui sont en dehors de la moyenne. Nécessité d'admettre une force ou un groupe de forces collectives dont le
taux social des suicides exprime l'intensité
III. Ce qu'il faut entendre par cette force collective : c'est une réalité extérieure et supérieure à l'individu. Exposé et examen des objections faites à cette conception :
1º Objection d'après laquelle un fait social ne peut se transmettre que par traditions
inter-individuelles. Réponse : le taux des suicides ne peut se transmettre ainsi.
2º Objection d'après laquelle l'individu est tout le réel de la société.

Réponse : a)
Comment des choses matérielles, extérieures aux individus, sont érigées en faits sociaux et jouent en cette qualité un rôle sui generis; b) Les faits sociaux qui ne s'objectivent pas sous cette forme débordent chaque conscience individuelle. Ils ont pour substrat l'agrégat formé par les consciences individuelles réunies en société.
Que cette conception n'a rien d'ontologique.

Téléchargement: EMILE DURKHEIM.rar

Dezziper avec winrar